Bribes

Des écrits pas encore classés.

Des recherches, des tentatives, des matériaux

Qui se croisent ou pas

Qui attendent ou pas

D – Ouvrir la bouche

récolter ce qui sort de la bouche lorsqu’elle s’ouvre pour la première fois de la journée dans la rencontre – en premier ou en réponse, une situation (un lieu, une heure).


en premier                                                                                                                                                    en réponse

tu me l’as tiré(e), ça m’a étranglé(e), c’est pas un bon réveil ça l’étranglement (lit-réveil)

on devrait avoir deux salles de bains (lit-réveil)

comment tu vas (lit-réveil)

oui (lit-réveil)

on dort maintenant (lit-réveil)

mais c’est un chat (lit-réveil)

oh non (lit-réveil)

bon anniversaire (lit-réveil)

je ne sais plus quelle stratégie mettre en place avec toi (lit-réveil)

mais qu’est-ce que c’est (terrasse-9h24)

A quoi devrions-nous vraiment nous attendre le 1er août?


En guise de préambule, je rends encore à César et remercie les sites en ligne d’Europe 1, Le Parisien, Metronews, L’indépendant et 20 Minutes pour leur marronnier estival et donc leur participation involontaire.

 

Car, comme à l’accoutumée de l’habitude, les choses changent le 1er août – nous rappelle-t-on.

Tout comme le 1er juillet ou le 1er avril, et le 1er janvier bien sûr.

Ce qui change donc le 1er août…. ou à quoi devrions-nous vraiment nous attendre?

A un lot de changements susceptibles, qui impactent mais prévus comme à l’habitude de l’accoutumée.

De bonnes ou de mauvaises nouvelles.

Ca aurait pu être pire si tout cela avait été indexé. Les observateurs applaudissent la mesure mais pointent du doigt. A coup de mesures-phares, certains prix restent stables pour la cuisson.

A des tarifs réglementés révisés bleus, verts, jaunes lors d’une journée classée noire, préconisée après des baisses successives.

A des locations nues et multiples, tout en vigueur, qu’il faut encadrer d’au moins 20% pour obtenir 80 quartiers découpés dans la poire en deux.

A des premiers bouchons : au niveau et enregistrés dans un axe. Mais des bouchons toujours à hauteur dans les deux sens.

Selon la carte des temps de parcours, nous voilà fixés par arrêté entre un plancher historique et un plafond à ne pas dépasser.

Certainement une affaire de lune gibbeuse descendante.

Là aussi ça aurait pu être pire


nous dit-on.

Bonne fête aux Alfonse.

Ainsi, devrions-nous être à présent bien avisés de nous préparer à tous ces changements prévus.


voir l’article précédent : A quoi devez-vous vous attendre le 1er août 2015?

A quoi devez-vous vous attendre le 1er août 2015?

Selon www.normandie-actu.fr, « Samedi 1er août 2015, alors que les vacanciers (sur le départ ou le chemin du retour) risquent de passer plusieurs heures dans la circulation, le tarif de l’électricité augmente ».

Alors que cette conjonction marque à l’indicatif une opposition et/ou un rapport au temps, elle désigne des choses qui ont lieu en même temps que d’autres qui ne devraient pas exister.

Alors que l’électricité (sur le chemin ou le retour du départ) risque de passer plusieurs heures dans la circulation, le tarif des vacanciers augmente.

Alors que les tarifs (sur le départ ou la circulation du chemin) risquent de passer plusieurs vacanciers dans l’électricité, le retour des heures augmente.

Alors que la circulation (sur le tarif ou le départ des heures) risque de passer plusieurs retours dans le chemin, l’électricité des vacanciers augmente.

Alors que le chemin (sur l’électricité ou les vacanciers du tarif) risque de passer plusieurs départs dans le retour, la circulation des heures augmente.

Alors que le départ (sur le retour ou les heures de circulation) augmente l’électricité du tarif, les vacanciers risquent de passer plusieurs heures dans le chemin.

Alors que plusieurs vacanciers (sur le tarif ou le retour de la circulation) augmentent l’électricité, les heures risquent de passer le départ du chemin.

Alors que le retour (sur les vacanciers ou le tarif de départ) risquent d’augmenter plusieurs circulations dans les heures, l’électricité passe le chemin.

……


Comme il faut, dit-on, toujours rendre à César, je précise que le titre « A quoi devez-vous vous attendre le 1er aôut? » vient d’une idée originale de « journal » 20 minutes.


Voir l’article suivant : A quoi devrions-nous vraiment nous attendre le 1er août?

T- quoi

Les T ne sont que des affleurements.

Leur apparente et supposée succession n’engendre rien. Et encore moins une linéarité signifiante.

Il faut les prendre comme ils viennent. Comme ils cognent. Comme ils chutent. Comme ils chairent. Comme ils lèchent. Comme ils crânent. Comme ils ossent. Comme ils musclent. Comme ils languent.

Muscles gravitaires-2

S« Tout un système de muscles dits gravitaires, dont l’action échappe pour une grande part à la conscience vigile et à la volonté, est chargé d’assurer notre posture ; ce sont eux qui maintiennent notre équilibre et qui nous permettent de nous tenir debout sans avoir à y penser. (…)

Ils se trouvent que ces muscles sont aussi ceux qui enregistrent nos changements d’état affectif et émotionnel. Ainsi, toute modification de notre posture aura une incidence sur notre état émotionnel, et réciproquement tout changement affectif entraînera une modification même imperceptible de notre posture. C’est le pré-mouvement, invisible, imperceptible pour le sujet lui-même, qui met en œuvre en même temps le niveau mécanique et le niveau affectif de son organisation. Selon notre humeur et l’imaginaire du moment, la contraction du mollet qui prépare à notre insu le mouvement du bras sera plus ou moins forte et donc changera la signification perçue. La culture, l’histoire (…), et (la) manière de ressentir une situation, de l’interpréter, va induire une  » musicalité posturale  » qui accompagnera ou prendra en défaut les gestes intentionnels exécutés. »

Hubert Godard, extrait d’un article intitulé  » le Geste et sa Perception « 

 

Il y a dans cette réciprocité – pour peu qu’on fasse l’effort d’y penser sérieusement –

de quoi reconsidérer le rapport corps/esprit sous l’angle d’une union sans hiérarchie

de quoi questionner l’idée d’une intentionnalité, affirmation d’une volonté toute-puissante dans laquelle s’origineraient nos actions.

de quoi se réjouir de ses déterminations affectives qui inclinent notre trajectoire dans des écarts qui nous échappent.

-S-érendipité où l’attention nous porte

Muscles gravitaires-1

S« Tout un système de muscles dits gravitaires, dont l’action échappe pour une grande part à la conscience vigile et à la volonté, est chargé d’assurer notre posture ; ce sont eux qui maintiennent notre équilibre et qui nous permettent de nous tenir debout sans avoir à y penser. (…) Ces muscles gravitaires, parce qu’ils sont chargés d’assurer notre équilibre, anticipent sur chacun de nos gestes : par exemple, si je veux tendre un bras devant moi, le premier muscle à entrer en action, avant même que mon bras ait bougé, sera le muscle du mollet, qui anticipe la déstabilisation que va provoquer le poids du bras vers l’avant ».

Extrait d’un article intitulé « le Geste et sa Perception », Hubert Godard.

Il y a dans cette solidarité musculaire – pour peu qu’on fasse l’effort d’y penser sérieusement –
de quoi questionner l’apparente évidence à envisager le corps de façon sectionnée.

de quoi imaginer que les choses ne se passent pas toujours là où l’action apparaît la plus manifeste.

de quoi se réjouir que les élans contraires puissent participer d’un même mouvement.