les T

qui dé-lirent les fils croisés d’une prétendue histoire : les chemins sinueux du premier écrit vers…

T- quoi

Les T ne sont que des affleurements.

Leur apparente et supposée succession n’engendre rien. Et encore moins une linéarité signifiante.

Il faut les prendre comme ils viennent. Comme ils cognent. Comme ils chutent. Comme ils chairent. Comme ils lèchent. Comme ils crânent. Comme ils ossent. Comme ils musclent. Comme ils languent.

Share Button